Sortir à Courbevoie
Journées Européennes du Patrimoine 2020
Du 19 au 20 septembre 2020

Journées Européennes du Patrimoine 2020

Portes ouvertes
Ville de Courbevoie
92400 Courbevoie

Tout public


Profitez du week-end pour (re)découvrir le patrimoine de Courbevoie ! Cette année les Journées Européennes du Patrimoine ont pour thème "Patrimoine et éducation : apprendre pour la vie !".

La programmation est gratuite et en accès libre, sauf mention contraire précisant la nécessité de réservation.

Les lieux de la ville à (re)découvrir

Parc de Bécon

  • 156, boulevard Saint-Denis - Renseignements : 01 71 05 77 92
  • Accès libre de 10h30 à 19h - Accès difficile pour les visiteurs à mobilité réduite

Le parc est, à l’origine, l’ancien domaine du château de Bécon, propriété à partir de 1869 de Valérie Simonin et du prince héritier de Valachie, Georges Stirbey. Ils enrichissent le site de nouvelles constructions comme les deux pavillons de l’Exposition universelle de 1878. Réaménagé et plusieurs fois rénové, le château de Bécon est endommagé par les guerres successives et entièrement détruit entre 1957 et 1959.
Lieu de villégiature, il accueillait tout au long du XIXe siècle des fêtes et des cérémonies réunissant artistes et écrivains. En 1951, l’intégralité du domaine et du château deviennent propriété de la ville. Le parc de Bécon est alors le principal parc public de Courbevoie.

Jeu de piste familial
Testez vos connaissances avec un jeu de piste familial autour de l’histoire et des secrets de l’ancien domaine de Bécon ! Armez-vous de vos téléphones ou appareils photos et partez pour un voyage dans le temps chez le prince Stirbey et les sœurs Fould.
Livret d’explorateur à retirer à l’accueil du musée Roybet Fould

Samedi à 15h :
Partez à la découverte du parc de Bécon dans le cadre d'un parcours pédestre, accompagné par un médiateur du patrimoine.
Gratuit – Rendez-vous devant le musée


Musée Roybet Fould

  • 178, boulevard Saint-Denis - Renseignements : 01 71 05 77 92
  • Accès libre de 10h30 à 19h - Accès difficile pour les visiteurs à mobilité réduite

Installé dans le parc de Bécon, le musée municipal occupe la villa-atelier de l’artiste peintre Consuelo Fould (1862-1927).

Le bâtiment principal construit vers 1870 est agrandi lors du remontage du Pavillon Suède-Norvège, construit pour l’Exposition universelle de 1878, à Paris.

Samedi à 11h : Atelier "Les petits modèles"
Pour pouvoir poser pour Ferdinand Roybet, il vous faut le costume adéquat ! Venez réaliser votre fraise et votre chapeau en famille en s’inspirant des plus beaux portraits réalisés par le maître. 
Gratuit – Sur réservation (nombre limité de places)

Visite libre des collections permanentes et de l’exposition "James Roberts (1792-1871), une vie de châteaux à Courbevoie" en présence de médiateurs du patrimoine et de l’équipe du musée.


Pavillon des Indes

  • 142, boulevard Saint-Denis - Renseignements : 01 71 05 77 92
  • Accès libre de 10h30 à 19h - Accès difficile pour les visiteurs à mobilité réduite

Construit pour l’Exposition universelle de 1878, à Paris, le Pavillon est une commande du prince de Galles, futur roi Edouard VII (1841-1910). Alors composé de deux grands corps de bâtiments, il sert de vitrine d’exposition pour les collections royales.

Racheté, démonté et partiellement remonté à Courbevoie, il se transforme en villa-atelier pour la peintre Mademoiselle Georges Achille-Fould (1865-1951), sœur de Consuelo Fould (propriétaire du Pavillon Suède-Norvège).

Visite libre en présence de médiateurs du patrimoine et de l’équipe du musée.


Centre horticole municipal

  • 140, boulevard Saint-Denis
  • Accès libre au 1er niveau de 14h à 19h

Véritable pépinière, le centre horticole fait pousser, entretient et met à disposition des jardiniers de la Direction des Espaces verts fleurs et plantes en tout genre pour le fleurissement de la ville. 

C’est cet univers qu’a choisi Florian Mermin, artiste en résidence au Pavillon des Indes, pour réaliser une installation hors les murs de ses œuvres. 

Visite libre. Découvrez les oeuvres de Florian Mermin dans les serres du premier niveau du centre.
En sortant des tunnels, prenez le temps d’admirer la vue sur les bords de Seine depuis ce point culminant. Dans un second temps, tournez-vous et observez la façade du Pavillon des Indes de plus près.


Cave du château de Bécon

  • 156, boulevard Saint-Denis puis traverser le parc et descendre les escaliers
  • Accès difficile pour les visiteurs à mobilité réduite

Signalée dès le XIVe siècle, l’implantation de la vigne à Courbevoie fut favorisée par un sol sablonneux et une double exposition. Au XVe siècle, le vin courbevoisien rivalise avec ceux du Bordelais et de la Bourgogne. Une activité qui prospère avant de décliner à la fin du XVIIIe siècle, comme sur l’ensemble de la région parisienne. Mais cette tradition, si profondément inscrite dans le patrimoine de la ville, n’a cependant pas tout à fait disparu… En 1956, la ville décide de faire revivre le passé et chaque année ce ne sont pas moins de 600 litres qui sont produits. 

À 14h, 15h30 et 17h
Venez profiter de l’ouverture exceptionnelle de la cave pour (re)découvrir son histoire et déguster un peu de vin courbevoisien ou de jus de raisin, selon les âges et les goûts de chacun. 
Gratuit - Nombre de places limité


Atelier de Patrice Moullet

À l’occasion des Journées européennes du patrimoine, Patrice Moullet vous ouvre les portes de son atelier afin de vous faire découvrir son univers et ses créations.
Sous le quartier d’affaire, un espace insoupçonnable : l’atelier de Patrice Moullet, artiste compositeur et sculpteur qui s'est installé sous la dalle pour créer, imaginer et construire des instruments de musique aussi beaux que monumentaux. Dans son espace de création, véritable cathédrale engloutie de 2000 m3, vous pourrez plonger dans un univers multisensoriel total, sonorisé en quadriphonie avec un dispositif subwoofer à la pointe des technologies de diffusion. Vous pourrez piloter la Stretch Machine, danser sur la Surface interactive, expérimenter le vaisseau sonore OMNI, écouter les performances de l’artiste sur le Percuphone et tout savoir sur l’histoire de cette aventure inouïe. Attention ici Objets Musicaux Non Identifiés ! 

Les sculptures audio numériques interactives de Patrice Moullet ont parcouru le monde de Tokyo à Athènes en passant par le Grand Palais et le Château de Vincennes. 3 OMNI sont en résidence permanente en Europe : dans le centre international des arts scéniques de Bruges (Concertgebouw) depuis 2012, dans le pôle art et science du TOTEM PARIS 13ème (ISC - CNRS) depuis 2017 et dans le Musée National du Danemark depuis 2019. Un OMNI monumental de 15 mètres de diamètre et 11 tonnes alimenté par 4 éoliennes à axe vertical est en cours de conception en France pour une future installation publique permanente dans la Ville de Hangzhou en Chine fin 2021. 

À 14h, 15h30 et 17h
Rendez-vous 10 minutes avant la visite, en bas des escaliers menant à la station de métro Esplanade de la Défense, à côté de la sculpture "Les hommes de la cité".
Gratuit - Nombre de places limité


Église Saint-Maurice-de-Bécon

  • 218, rue Armand Silvestre
  • Accès libre

Cette église, ouverte en 1912 dans le quartier de Bécon-les-Bruyères abrite un orgue Cavaillé-Colle construit en 1865, protégé au titre des Monuments historiques depuis 1985 et restauré par les ateliers Denis Lacorre et Laurent Plet, entre 2013 et 2015 à l’occasion des 150 ans de l’instrument. Utilisé couramment pour des concerts, l’orgue fait l’objet d’enregistrements discographiques réguliers et accueille tout au long de l’année organismes de formation et visiteurs étrangers.
Instrument tout à fait unique dans la production de Cavaillé-Coll, il est un jalon essentiel de notre patrimoine national et contribue à porter le nom de Courbevoie dans le monde entier.

Dimanche à 15h30
Afin de vous faire découvrir la richesse de l’orgue et satisfaire votre curiosité, Thomas Monnet, organiste titulaire de l’orgue de Saint-Maurice de Bécon donnera un concert-conférence. 
Entrée libre


Église protestante unie de Courbevoie La Garenne-Colombes

  • 16, rue Kilford
  • Accès libre de 14h à 18h

Les travaux de construction du temple du 14 de la rue Kilford ont commencé en octobre 1952 et se sont poursuivis jusqu’à son inauguration le 11 octobre 1953. La construction a bénéficié de dons des paroissiens et d’aides financières américaines et suédoises. Le permis de construire a été obtenu d’après les plans de messieurs Verrey père & fils architectes. Le bâtiment est construit en béton armé, et sa voûte, en forme de carène de bateau inversée, est construite en bois lamellé-collé. Les trois cloches, mues par une commande électrique à plusieurs programmes, ont été posées par les établissements Paccard. 

L’orgue construit par Erwin Muller a été installé le 16 octobre 1955. Au fronton du temple, se trouvent les statues des quatre évangélistes : Jean avec l’aigle, Matthieu avec l’ange, Marc avec le lion et Luc avec le taureau. Depuis le rapprochement des églises protestantes luthérienne et réformée en 2013, le temple de la rue Kilford s’appelle désormais Église protestante unie de Courbevoie-La Garenne Colombes.

Visite libre
Venez découvrir cet édifice, labellisé "Monument particulier du XXe siècle" en 2013, au cours d’une visite libre. Une accompagnatrice sera présente pour vous renseigner plus amplement.


Église Saint-Pierre-Saint-Paul

  • 10, rue des Boudoux / place Hérold
  • Accès libre de 14h à 18h30 (sauf pendant les célébrations)

C’est à partir de 1580 qu’une première chapelle est édifiée sur le modèle de l’église paroissiale de Saint-Pierre-Saint-Paul de Colombes, ville dont Courbevoie dépend. Par la volonté de l’abbé Pierre Hébert, la chapelle de Courbevoie prend son indépendance le 28 avril 1784, l’église étant érigée en paroisse en 1875. À la suite de l’effondrement de la voûte datant du XVIe siècle en 1788, un seigneur de Courbevoie finance sa reconstruction par J-F. Chalgrin. En 1789-1790, la rénovation devient effective avec l’intervention de l’architecte Louis Le Masson, élève de Nicolas Ledoux. Cas rare, l’église de plan ovoïde est construite sous la Révolution française.
C’est dans cette église que le 1er février 1954, l’Abbé Pierre lance son appel à la solidarité et demande la création d’un Comité d’aide d’urgence aux sans-logis. L’église a été classée au titre des Monuments historiques le 1er juin 1971. 

Samedi à 16h et dimanche à 15h :
Venez assister à une visite commentée du chapier et des principales œuvres d’art de l’Église Saint-Pierre Saint-Paul par Monsieur Jean-Marc Gailliard.
Entrée libre


Ancienne mairie, salle des mariages

  • Rue de l’Hôtel de Ville
  • Accès libre uniquement le dimanche de 10h à 13h et de 16h à 18h30 - Renseignements : 01 71 05 77 92

L’ancienne mairie, comme on l’appelle aujourd’hui, est un des plus beaux bâtiments du quartier Cœur de ville. De style classique, le monument de pierre blanche a été édifié, entre 1855 et 1858, par Paul-Eugène Lequeux, un architecte émule de Baltard, pour remplacer une mairie devenue trop petite et située place Hérold. 

La salle des mariages de l’ancienne mairie est longue de 18,50 mètres et large de 14,20 mètres. Ce vaste lieu, éclairé par neuf fenêtres, est doté d’un extrême raffinement. Ses murs sont recouverts de peintures exposées lors de l’Exposition universelle de 1889 réalisées par Alexandre Séon (1855-1917), un disciple de Puvis de Chavannes. Sur le palier de la salle des mariages, vous pourrez également admirer quatre peintures monumentales de René Billotte (1846-1915), neveu d’Eugène Fromentin. 

Dimanche à 15h :
Visite guidée de la salle des mariages autour des décors d’Alexandre Séon (1855-1914).
Entrée libre - Sur réservation


Bibliothèque principale

  • 41, rue de Colombes – Renseignements : 01 71 05 73 38
  • Accès libre le samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h, le dimanche de 14h à 18h

Cette grande maison bourgeoise, qui abrite aujourd’hui, la bibliothèque municipale, fut construite, dans un style néo-Louis XIII vers 1866, par Romain Larivière-Renouard, propriétaire d’un des premiers grands magasins de Paris, Au coin de la rue. Par la suite, ce bâtiment abrita un pensionnat religieux destiné aux jeunes filles en difficulté qui y fabriquent des fleurs artificielles. En 1975, la ville l’acquiert et donne à ce bâtiment sa fonction actuelle en 1987. 

Découvrez "Pulsations", une installation sonore et sensorielle par Scenocosme, dans la cour de la bibliothèque. Posez votre oreille contre l’arbre et entrez en résonance avec lui !
Accès libre


Espace Carpeaux

  • 15, boulevard Aristide Briand
  • Accès libre, uniquement le samedi de 14h à 18h30

Tant par son aspect extérieur que par la disposition des espaces, l’architecture de l’espace Carpeaux ne cesse de surprendre.
Avec la salle Saint-Saëns et le cabaret Jazz Club, ce haut lieu de la vie Courbevoisienne accueille de grands noms du spectacle vivant depuis 1991. 

Samedi de 15h à 16h30 :
Conférence et démonstration de tissage autour de la tapisserie La Musique et la Danse créée par Daniel Riberzani. Par Geneviève Touzet et Céline Ferron (atelier Brin de laine).
Cette tapisserie de 160 m2 est la deuxième plus grande tapisserie d’un seul tenant au monde. Vous découvrirez son origine, les secrets de sa création mais également à lire les symboles et les éléments présents sur cette oeuvre.

Samedi à 14h et à 15h15 : Visite "Les coulisses de l’Espace Carpeaux et du Centre événementiel"
Vous avez l’habitude de voir des spectacles et vous êtes curieux de connaître l’envers du décor ? Cette visite sera l’occasion de vous glisser dans la peau des comédiens, des techniciens, des metteurs en scène… pour entrevoir la façon dont un spectacle est préparé avant le lever du rideau.
Sur réservation au 01 71 05 79 25 ou à l’adresse culture@ville-courbevoie.fr


Société nautique de la Basse Seine

  • 26, quai du Président Paul Doumer - Renseignements : 07 67 89 08 37
  • Accès libre, de 10h30 à 18h - Accès difficile pour les visiteurs à mobilité réduite

Le 13 octobre 1882, 28 membres fondateurs déposaient les statuts de la Société nautique de Basse Seine. Cette création s’inscrivait dans la dynamique de développement de l’aviron qui débuta au milieu du XIXe siècle. Initialement installée à Maisons-Laffitte, cette société a essaimé et a fait flotter son pavillon à bandes bleu et or à Poissy, Sartrouville, Saint-Denis… et, bien entendu, à Courbevoie. Peu à peu, c’est le site courbevoisien qui concentrera l’activité et participera du développement, tout comme du rayonnement, de la pratique de l’aviron tant sur le plan local que national. Ce n’était là, en effet, que les prémices d’une belle aventure sportive placée sous le signe du partage…

Exposition éphémère
Pour vous faire découvrir l’histoire de la société et plus largement de l’aviron.

Baptême d’aviron
La société nautique propose aux curieux des baptêmes d’aviron afin de découvrir cette pratique sportive.
L’inscription se fait directement sur le site de la société nautique : www.basseseine.net
Payant sur place pour la licence découverte aviron journalière


Parcours Escapad

Application gratuite téléchargeable sur smartphone ou tablette
Télécharger l’application depuis l’App store ou Google play, puis rechercher les parcours édités par la Ville dans l’onglet découvrir ou en utilisant la géolocalisation.

Seul ou en groupe, entre amis ou en familles, arpentez la ville à votre rythme à la découverte de ses multiples points d’intérêts grâce aux parcours disponibles sur l’application Escapad.

  • Découvrir Courbevoie
    Des monuments historiques au musée à ciel ouvert qu’est le quartier de La Défense en passant par les sites remarquables ou encore par le patrimoine urbain et moderne de la ville, ce parcours propose de mettre en lumière les différentes facettes de la ville.
  • Parcs et arbres remarquables
    Riche de quelques 30 hectares d’espaces verts, la ville possède également un patrimoine arboré conséquent. Certains arbres sont même classés "arbres remarquables" en raison de leur rareté ou même de leur dimension. Ce parcours propose de vous emmener à travers les parcs et espaces verts de la ville à la recherche de ces arbres hors normes. Saurez-vous trouver le micocoulier de Provence, le cèdre bleu ou encore le platane à feuille d’érable ?

Exposition "Les Extatiques"

Parvis de La Défense - Accès libre - Jusqu’au 4 octobre 2020 - Renseignements : parisladefense.com

Onze artistes investissent l’esplanade, du bassin Takis à la Grande Arche, en jouant avec l’architecture unique du lieu. 
Pour leur 3e édition, intitulée "Rien à voir", les Extatiques, l’exposition d’art contemporain en plein air organisée par Paris La Défense et le Département des Hauts-de-Seine, présentent douze oeuvres intrigantes, éclectiques, colorées et accessibles à tous.


Paris La Défense Art Collection

Parvis de La Défense - Accès libre - Renseignements : parisladefense.com

Parcours Grand axe et Parcours Quartiers, suivre les bornes cartels.
Avec presque 70 oeuvres d’art, c’est un véritable musée à ciel ouvert qui s’offre aux visiteurs en déambulation.

Renseignements

> Également dans la catégorie Portes ouvertes